Face au reconfinement, l’Etat et les acteurs locaux se sont mobilisés :

 

1) Elargissement des mesures déjà mises en œuvre au printemps 2020

 

  • Fonds de solidarité réactivé et renforcé

Pour les entreprises fermées administrativement en septembre et octobre 2020, l’aide est égale au montant de la perte de chiffre d’affaires, dans la limite de 333€ par jour d’interdiction d’accueil du public.

Pour ces mêmes entreprises fermées en novembre, l’aide peut aller jusqu’à 10 000€.

Pour les entreprises ayant subi une perte de chiffre d’affaires de plus de 50% du fait du couvre-feu d’octobre, une aide pouvant aller jusqu’à 10.000 euros est débloquée.

 

  • Exonération et report des échéances fiscales et sociales

Les cotisations salariales et patronales peuvent être reportées sans pénalité pour les échéances des 5 et 15 novembre 2020.

Une exonération totale des cotisations de septembre est possible pour les secteurs les plus touchés (hôtels, cafés, restaurants, tourisme, évènementiel, culture et sport), et les entreprises fermées administrativement.

 

  • Prêts garantis par l’Etat

Le dispositif est prolongé jusqu’au 30 juin 2021.

L’amortissement pourra être étalé sur une période allant jusqu’à 5 années, avec des taux compris en 1% et 2,5%, après une première année de franchise.

Un différé de remboursement du capital d’un an supplémentaire pourra être aménagé dans cette période de 5 années.

Concrètement, le prêt garanti par l’Etat n’est pas remboursé la première année, puis il peut être amortissable sur 5 ans, dont une année pendant laquelle seuls les intérêts et le coût de la garantie sont remboursés.

 

2) Création de nouveaux dispositifs d’aides

 

  • Prêts directs de l’Etat

L’Etat met en place des prêts directs, allant de 10.000 € à 3 mois de chiffre de chiffre d’affaires selon la taille de l’entreprise

 

  • Incitation fiscale des bailleurs pour les exonérations de loyer commerciaux

Un crédit d’impôt de 30% s’appliquera aux montants d’abandons de loyers consentis sur la période d’octobre à décembre 2020.

 

  • Aide financière exceptionnelle Covid

Cette aide pouvant aller jusqu’à 1.000€, cumulable avec l’aide du fonds de solidarité, s’adresse aux entrepreneurs indépendants impactés par une fermeture administrative totale après le 2 novembre 2020.

 

3) Aides locales

 

La métropole de TOURS a mis en place un dispositif d’aide aux petites et moyennes entreprises, afin de soutenir l’activité économique locale.

Cela passe par la subvention jusqu’à 5.000€ des besoins en investissement ou en trésorerie.

 

 

Contactez-nous pour savoir si vous êtes éligible à un ou plusieurs dispositifs d’aide.